Adiporéductions et lyses adipocytaires

Oct 1, 2010 by

Lorsqu »une lipo-aspiration chirurgicale peut être évitée, ou lorsque les préférences du patient le conduisent vers une méthode peu invasive, dans la mesure où cette demande est raisonnable et peut être suivie de bons résultats, nous pouvons proposer une méthode de lyse adipocytaire, c’est à dire de destruction des surcharges de cellules grasses.

Cette surcharge se rencontre le plus souvent sur le ventre, les cuisses, la « culotte de cheval’, les hanches, les bras, le menton ( double-menton); la région fessière; d’autres indications plus rares existent comme la réduction des petits amas graisseux logés en dessous d’une cicatrice de césarienne, les chevilles, les petites retouches après liposuccion.

Différentes méthodes ont été proposées. Nous avons choisi de pratiquer une adiporéduction utilisant à la fois des injections hypo-osmolaires, après une soigneuse anesthésie locale ( cryo- anesthésie suivie d’anesthésie par méso-thérapie, ou tronculaire, selon les zones concernées. Les injections hypo-osmolaires fragilisent le tissu adipocytaire et amorcent une rupture des cellules grasses; la technique est systématiquement complétée par l’usage d’ultra-sons, par voie externe ou interne : les ultra-sons libèrent une salve d’ondes à effet de seîsme, qui permettent de compléter efficacement  et de manière définitive,la destruction des cellules et tissus  gras, ainsi que de la fibrose qui produit l’effet « cellulite ».

Cette technique nécessite une bonne habitude et une certaine minutie.

Pour le patient, une anesthésie soigneuse permet un bon confort pendant l’intervention. Une à trois séances seront nécessaires, selon l’épaisseur de la zone à traiter, mais nous constatons bien souvent des résultats largement suffisants dés la première séance, pour des surcharges modérées.

Le port d’un panty  compressif, souvent léger, est nécessaire pendant la semaine qui suit, parfois plus longtemps, ill permet d’obtenir un bon aspect final des zones traitées.

Le coût d’une séance varie selon les zones à traiter, entre 300 et 600 euros pour une zone donnée, pour une première séance.

Cette méthode consiste en un remodelage de la silhouette, procurant un résultat durable, dans la mesure où

Related Posts

Tags

Share This

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.